IPT

Aller au contenu

Menu principal

Isolation

Isolation Anti-feu, Phonique & Thermique

Isolation anti-feu
A l’heure actuelle, il est impensable de construire ou rénover un bâtiment sans prévoir une rubrique «coupe-feu», ceci pour des raisons évidentes de sécurité, mais également parce que la police du feu exige que le bâtiment corresponde aux normes AEAI en vigueur avant de délivrer un permis d’exploitation.

Qu’est-ce qu’un coupe-feu ?

Le coupe-feu est un terme générique qui regroupe tous les moyens matériels utilisés dans la lutte contre l'incendie et la protection des personnes.

Un coupe-feu est utilisé dans les bâtiments pour contrer le feu, le ralentir et empêcher sa propagation. Ainsi, un dispositif coupe-feu regroupe donc l'ensemble des moyens matériels mis en œuvre pour limiter la propagation du feu dans les locaux (usines, entrepôts, établissements scolaires, etc.).

Différents éléments peuvent jouer le rôle de coupe-feu :

• Les portes coupe-feu, les murs, les plafonds, etc.
• Les panneaux et autres cloisons coupe-feu ont en commun de parer les flammes d’un incendie pendant un temps limité allant de 30 minutes à 4 heures.
• D'autres éléments tels que les enduits, joints ou mastics coupe-feu retardent la propagation du feu lors d'un incendie.




En cas d'incendie, les manchettes Intumex RS ferment le tuyau
de façon rapide et éprouvée en 3 minutes.


Les normes

Il existe différentes normes qui fixent la résistance au feu d'une matière ou d'un matériau. Pour cela on analyse leur étanchéité aux fumées et leur isolation thermique. Par exemple, une porte coupe-feu doit pouvoir maintenir les flammes et les fumées à l'extérieur et protéger l’intérieur de la chaleur. La qualité d'un coupe-feu est alors définie par rapport à sa durée de résistance aux flammes.

Les limites du coupe-feu

Attention ! Une porte coupe-feu n’est d’aucune utilité à l'intérieur d'un édifice non protégé. L’isolation anti-feu doit être pensée dans sa globalité.

L’isolation phonique
L’isolation phonique vise à éviter la propagation du bruit.

Pour se prémunir contre le bruit, il est possible d’isoler son bâtiment à l’intérieur et à l’extérieur. On utilise alors des absorbants acoustiques comme la laine de roche ou l’enduit à floquer.


Enduit à floquer pour isolation acoustique
des murs et plafonds 



L’enduit à floquer est proposé en vrac est destiné aux ateliers, salles de concert, salles de conférence, cinémas, salles de sport, discothèques, etc. Il est composé de laine minérale, de liants hydrauliques minéraux et d’agents anti poussières. On l’applique sur des murs ou des plafonds avec une machine à projeter (flocage).

L’isolation thermique
Selon l'Ademe, la chaleur s'échappe d'une maison mal isolée à :
• 20 à 30% par les combles et la toiture
• 16 à 25% par les murs
• 10-15% par les vitres et fenêtres
• 7-10% par les sols


Le schéma suivant démonte les déperditions de chaleur
dans une construction traditionnelle


Améliorer l'isolation thermique de sa maison a bien des avantages :
• Le premier est d’ordre économique. En traitant les deux sources les plus importantes de déperdition, à savoir le toit et les murs, on peut diminuer ses factures de chauffage en hiver mais aussi de climatisation en été.

• Le deuxième critère est lié au confort. En effet, un mur bien isolé permet de conserver la fraîcheur dans son logement et d’accroitre ainsi son confort durant la belle saison.


Laine de roche à souffler utilisée dans les combles
pour améliorer l’isolation thermique


La laine de roche est proposée sous forme comprimée et conditionnée en sac. Sa mise en œuvre est réalisée par soufflage mécanique dans les combles non accessibles.


Laine de roche Flumroc en flocons à insuffler


La laine de roche Flumroc est livrée en sac et est utilisée pour l'isolation thermique des murs creux à double paroi. Elle permet un remplissage du vide allant de 30 à 100 mm d'épaisseur. Sa mise en œuvre est faite par insufflation mécanique.

Retourner au contenu | Retourner au menu